Ponctuation

PONCTUATIONS

.

Voila, quand on n'a rien de spécial à écrire sur sa journée
et qu'il est l'heure d'aller se coucher, on y met un point final. 
Tiens, avez-vous remarqué l'invasion de 
...
dans nos discours écrits quotidiens, comme si, par paresse,
nous n'étions plus capables d'exprimer nos idées ? 
Personnellement, je préfère les 

;
dont l'élégance oubliée, tel un clin d'oeil, semble nous murmurer
"Non, non, ce n'est pas terminé ! Patience !"
Mais pour cela, il faut qu'une nuit blanche succède au jour un peu gris,
et quoi qu'il en soit, au bout de cette nuit blanche
il aurait bien fallu poser le poser, ce
.
pour pouvoir entamer un nouveau jour, plus lumineux
...
Allons nous coucher

couché

 

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

LA 13e DIMENSION

Les maîtres quantiques posent - magique ! - postulat matho-physique d'un univers bulle, giga bidule : treize dimensions en globule.
Ce nombre fait clic, à ce truc je fabule.

Je me souviens alors que, jeunes encore, inventions pléthore de vies parallèles aux dessins rebelles d'une géométrie cruelle, précurseurs – trop fort ! – de ces règles nouvelles :
Tracez une ligne toute droite, puis sa parallèle, bien coite.
Qui nous dit que ces droites, dans mille et un siècles, ne feront pas de boucles pour un nouveau cycle ?
Mains moites et pieds poites : bonjour la débâcle !
Et puis, un point sur un segment ne cache-t-il point un point méchant ? Et un autre point encore plus dément ? puis d'autres points à l'avenant ?
Délire géométrique !
Quand les droites attaquent, tous les points giclent : poing A, poing Z,  panique sourde, vrai mathicide !

Puis dans un PLOC, l'univers cède.

- - - - - - - - - - - - - - -
Aujourd'hui, le plus petit des petits riens