Étrange de me dire qu'ils ont voyagé d'aussi loin, vers des contrées que l'on considère, de là-bas, si exotiques, pour m'apporter, outre leur présence irremplaçable, ces portes (ou fenêtres) de papier et couleur vers l'évasion. C'est un peu le monde à l'envers !

Chagall aérien ; Vallotton dont je découvre en plus la plume d'illustrateur avec délices ; l'Inde en autochromes, exotisme doublement inversé ; des milliers de vers à déguster ; des rues parisiennes à arpenter en pensées pour la marcheuse infatigable que je fus, dans une autre vie ; et cet appel vers l'étrange lancé par Harris Burdick (dont j'ai déjà fait des émules parmi quelques proches d'esprit et de coeur ici). 

Lectures