Traces

Avant Ici, le bruit que génère la main lancée avec élan sur un enfant (sur la partie supérieure de son corps, pour être précis) m'était inconnu.

Les enfants rendent un bruit sourd, résonnant de l'intérieur. Un bruit qui fait mal. Même "pour rire".

Aujourd'huit, j'ai vu rouge. Rouge au bruit sourd d'un Nième enfant. Un enfant réprimandé parce qu'il avait frappé un autre enfant dans le couloir. Le serpent qui se mord la queue.

J'ai vu rouge, j'ai dit stop. J'ai dit aux adultes présents, qui tapent sur les enfants pour un oui ou un non, pour rire ou punir (cette expression "une tape affectueuse", quand elle génère ce "ponk" détesté, me hérisse), d'arrêter. Et puis j'ai dit ce que je pensais aux responsables, à ceux qui nous assènent régulièrement que c'est interdit.

Aujourd'hui, après deux ans de "ponk" pour un oui, pou un non, j'ai arrêté d'être couarde. Ma tête doit être mise à prix à l'heure où j'écris ces mots, mais je pourrais pas m'en foutre davantage.

Et ça fait du bien.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Aujourd'hui, rouge