jeudi 17 octobre 2013

Epilogue

Dimanche 13 octobre Saphir a l'eau sombre de la nuitet la nuit furieuse les parfums d'un jardin sous la pluie. Un instant fugitif on oublie que c'est l'odeurde la jungle éventrée, des arbres arrachés,des ramures piétinées par l'armée démoniaque.   Aujourd'hui, une coouleur qui sent      
Posté par Tarred à 04:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

samedi 24 août 2013

troutrou désabusé

Pourquoi un tel trou dans le déroulé de ce blog ? On commence à me demander si la plume est tombée au fond du trou de l'encrier, si je suis enterrée dans un trou, voire au trou.Que nenni ! Alors que ma famille, tout là-bas, se retrouve dans le trou campagnard familial pour des vacances bucoliques façon "Petite Maison dans la prairie" et que Facebook comble les trous estivaux de photos de vacances, il y en a qui bossent et qui se sentent troubliés par le monde qui continue d'avancer tout autour.Alors après avoir bu comme un trou (de... [Lire la suite]
Posté par Tarred à 16:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
vendredi 28 décembre 2012

A l'ancienne

Posté par Tarred à 21:20 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
samedi 17 novembre 2012

Fées embrumées

  Verlaine et Britten : ou Stan Getz : ou même Tom Waits :     En grand écran (en couleur) :    
Posté par Tarred à 01:07 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
vendredi 19 octobre 2012

Cache-cache

Petite fantaisie pour passer le temps.   ARDIN D'ETHER S'ANIME AU FIL DU JEU COMPLICED'esprits lutins créant recoins, buissons touffus, Arbres fruitiers malins dans le voile diffus D'une brume coquine aux senteurs de mélisse. De frôlements de feuille en rires à hélices, Un curieux magicien fuit de la fée l'affût En un gai cache-cache, à l'abri du raffut Dont le monde réel emplit les coeurs factices. Dix soleils zinzolin, neuf vies, huit en avant Sept rêves à six brins, cinq pommiers, quatre... [Lire la suite]
Posté par Tarred à 09:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
mercredi 12 septembre 2012

Blog en pause

On se pause ici le temps de repartir d'un nouvel élan. En attendant, posons quelques bêtisespour le passer, le temps.   La complainte du voleur (pauv' sonnet) Il est un p'tit oiseau qui dès l'aurore chante« Donnez-moi du bon grain, oh oui ! donnez m'en plus !Que je grandisse autant que le diplodocusAfin de m'envoler vers d'exotiques plantes ! » Un beau jour, un voleur, à sa voix déchirante,Fut tellement surpris que dans un gros cactusIl butta, lançant en direction d'UranusUn grand cri de douleur, imprécation glaçante. ... [Lire la suite]
Posté par Tarred à 10:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :