lundi 19 janvier 2015

Suspendre

Retournons promener nos rêves outragés aux berges de l'Euphrate, suivons marche après marche les souvenirs enfuis d'un roi pour une reine, suspendant un instant le bruit des chars, l'odeur de sang et de poussière. Goûtons du bout des doigts les parfums oubliés, la douleur des cascades, tendons l'oreille au chant brisé des amours antiques, suspendant un instant le bruit des chars l'odeur de sang, et de poussière. Parcourons ces arcades élevées vers le ciel ô larmes de verdure, Semiramis est là, colombe légendaire aux jardins... [Lire la suite]
Posté par Tarred à 00:01 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

samedi 13 décembre 2014

Samedi irréel

Sonne le réveil,Le lit est soudain trop vaste -Frisson solitaire Samedi se lanceDans le silence et le vide -Mon café s'ennuit Je ferme la porteL'appartement reste seul -Manquait un baiser.
Posté par Tarred à 13:11 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,
jeudi 11 décembre 2014

Slalom nocturne

Vélos et rickshawsVaches couchées sur la route -Sortie du boulot  
Posté par Tarred à 16:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
mercredi 10 décembre 2014

Vers d'eau

Grève des chemineauxVive les croqueneauxLes bancs aux tourtereauxAux jardins les moineauxEt coule l'eau Au troquet rue VaneauUn café-verre d'eauLa fontaine BoileauPépie de passereauxEt coule l'eauSur le quai les anneauxD'amarrage, féauxOnt le reflet vert d'eauDes arbres en vousseauxEt coule l'eau En Seine les bateauxFont la nique aux oiseauxSous le pont MirabeauParis s'y mire, beau.Et coule l'eau  
Posté par Tarred à 15:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
mardi 9 décembre 2014

La veille

Je suis la vieilleJe suis la laideLe dos bien raide -La nuit je veille Je veille sur la lune grosseDes oeuvres de vos rêves,Dans l'oubli de vos jours morosesJe vous offre une trève. La nuit je veille.Je suis la vieilleJe suis la laide -Le dos bien raide Bien raide est la ligne du temps :J'y plante des étoilesEt dans la noirceur qui s'étendL'avenir se dévoile. Le dos bien raideLa nuit je veilleJe suis la vieille -Je suis la laide La laide angoisse d'être moiTelle une dune aride ;Des papillons l'or, les émois,Les sourires timides. ... [Lire la suite]
Posté par Tarred à 18:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mercredi 3 décembre 2014

Glimpse

Fleur étoile blanchecligne sur le vert des feuilles -cerise en hiver ?
Posté par Tarred à 12:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

samedi 6 septembre 2014

Petit-déjeuner

Le temps trempe sa tartine dans les trous du tapis et passe le pain au premier pissant qui peint. Ô matin des misses à mouche, qui masse les miches de Mars ? Enfant, on enfourne l'ennui. En route, on empile les croûtes - cris, crevasses et crêtes, crève-crâne ! On farine les fouets en feutres, on fout le feu aux frasques des fougasses fragiles mais fertiles. Fertile et fragile fougasse, frasque de feu le fou, tu feutres au fouet la farine des crânes crevés, crêtes et crevasses, au cri des croûtes. Tu empiles la... [Lire la suite]
Posté par Tarred à 08:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
dimanche 19 janvier 2014

La Chambre du troisième étage

Tout a commencé quand quelqu'un a laissé la fenêtre ouverte     La poisse. Alice posa sa valise et se laissa tomber en travers du lit, les bras en croix et les jambes balançant dans le vide. Si seulement elle pouvait rester ainsi sans bouger jusqu'à la fin des temps ! C'était sa cinquième « école » en trois ans, les quatre précédentes l'ayant soufflée au loin comme un noyau de cerise à défaut de pouvoir la dissoudre avec ses camarades.Au moins, elle n'aurait pas à partager sa chambre comme la dernière fois et, avec... [Lire la suite]
samedi 4 janvier 2014

Histoires de points

PONCTUATIONS . Voila, quand on n'a rien de spécial à écrire sur sa journée et qu'il est l'heure d'aller se coucher, on y met un point final. Tiens, avez-vous remarqué l'invasion de ...dans nos discours écrits quotidiens, comme si, par paresse, nous n'étions plus capables d'exprimer nos idées ? Personnellement, je préfère les  ; dont l'élégance oubliée, tel un clin d'oeil, semble nous murmurer "Non, non, ce n'est pas terminé ! Patience !"Mais pour cela, il faut qu'une nuit blanche succède au jour un peu gris,... [Lire la suite]
Posté par Tarred à 23:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mardi 28 mai 2013

Traître !

  Sur un tract qui traîne, trente trolls se trifouillent la truffe. La tripe en transe, trente traces trempées sur l'attrape tronche, ils triment à tronquer trompe pour trique. Ô trouvère trublion, de ton trône au traître trépied, tu triches à tricoter ces traits !   Aujourd'hui, beaucoup trop de   PS : Ce soir, orage. Je voulais des KR, des KR français, et non des critics qui cradle their crowned crows while cringing and crawling on the crumbs of a criminal crash... Ô rage tropicale ! D'où viennent tous ces TR ?
Posté par Tarred à 23:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,