mercredi 8 août 2012

Éclectique (1)

[Edité le 12/08/12] Une des dernières petites chroniques cinéma avant un bout de temps. Une bonne raison de fonctionner, plus que jamais, au feeling.Après avoir loupé un certain nombre de films ces dernières semaines, voici deux coups de dés qui changent des bêtises estivales. Faust, de Alexandr Sokurov (2011). Je l'avais repéré, j'en avais envie, très envie. Pour lire une critique intelligente et à la hauteur de ce film, qualifié de chef d'oeuvre par tous les médias qui comptent, reportez-vous au Monde, aux Cahiers, à... [Lire la suite]
Posté par Tarred à 14:38 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

vendredi 13 juillet 2012

Plaisir de jour de pluie

  Les Dons des fées (Lecture de Denis Podalydès) C'était grande assemblée des Fées, pour procéder à la répartition des dons parmi tous les nouveau-nés, arrivés à la vie depuis vingt-quatre heures.Toutes ces antiques et capricieuses Soeurs du Destin, toutes ces Mères bizarres de la joie et de la douleur, étaient fort diverses : les unes avaient l'air sombre et rechigné, les autres, un air folâtre et malin ; les unes, jeunes, qui avaient toujours été jeunes ; les autres, vieilles, qui avaient toujours été vieilles.Tous les... [Lire la suite]
Posté par Tarred à 20:28 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
mardi 10 juillet 2012

Besace de mots

Je ne comprendrai jamais comment on peut passer l'été sans mots à lire ni pages à tourner. Au retour de la bibliothèque aujourd'hui, ma besace souriante renfermait : Pour la découverte, un brin d'excentricité, moins noire que les autres du même auteur mais la jeune bibliothécaire (qui avait l'air de s'y connaître) me l'a mis dans les mains :Sous l'aile du bizarre (Emotionally Weird) de Kate Atkinson, 2000, GB, chez Fallois. Le titre original me fait sourire, de même que l'appellation "roman comique". Pour le dire ainsi, il faut... [Lire la suite]
jeudi 5 juillet 2012

Gothique

L'un des premiers lieux qui frappent l'esprit à Louviers est l'église Notre-Dame (XIIIe siècle), que certains appellent à tort cathédrale. Imaginez une église de petite ville sur le dos de laquelle les bâtisseurs du XVIe siècle, sur un coup de tête, se seraient offert en guise de défi aux lois architecturales une orgie gothique. Une église qui se serait prise pour son homonyme parisien mais qui, vu sa taille, n'aurait pas eu les moyens de supporter toutes les flèches de la Dame et se serait contentée d'en orner entièrement sa face.... [Lire la suite]
Posté par Tarred à 07:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mercredi 4 juillet 2012

Par effraction

Les meilleures permissions sont celles qu'on s'accorde à soi-même. (Ancien atelier Renault, Louviers)   ------------ Aujourd'hui, une permission    
Posté par Tarred à 17:53 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
dimanche 1 juillet 2012

Rear window revisited

C'est dimanche et, pour fêter la fin de l'année scolaire, je vous emmène au coeur de Manhattan, dans un décor archi-connu et fascinant : l'arrière cour du photographe L. B. "Jeff" Jefferies. Inutile de détailler le propos du film Rear Window / Fenêtre sur cour de Hitchcock (1954). Si vous vous souvenez bien, Jeff Jefferies (James Stewart), photoreporter, est immobilisé chez lui à la suite d'un accident, sa jambe entièrement prise dans un plâtre. Ainsi forcé à l'inactivité, il n'a d'autre distraction que de regarder par la... [Lire la suite]
Posté par Tarred à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

samedi 30 juin 2012

Histoire de Paris-Rouen, Lettera Amorosa et de lunettes (2e partie)

(... Suite et fin) Ceux qui s'accrochentOn avait quitté la proche banlieue lorsqu'il plia son journal et, se penchant pour le ranger dans son cartable, ses yeux rencontrèrent le petit livre à couverture bleue.« Oh, René Char ! Vous aimez la poésie ? Ça a été une vraie rencontre, la lecture de Lettera Amorosa. Je peux vous l'emprunter un instant s'il vous plaît ? » Il avait l'air totalement sincère, charmant et naturel.« Bien sûr, c'est le vôtre ! »Au moment où elle pouvait enfin profiter d'une ouverture pour parler, la femme assise... [Lire la suite]
vendredi 29 juin 2012

Histoire de Paris-Rouen, de Lettera Amorosa et de lunettes (1e partie)

Suite de l'opération rattrapage des 3 semaines passées sur 366 jours. Je m'autorise une entorse à la règle et me glisse dans la fiction. Une petite annonceElle pianota quelques lettres sur son clavier puis les effaça aussitôt. Non, elle ne pouvait pas faire ça. On ne faisait ça que dans les romans pour cœurs tendres, du genre Marc Lévy ou Musso. Et encore, de nos jours ça semblait totalement dépassé.Et pourtant, elle n'arrivait pas à quitter la page Transports Amoureux de Libé. Elle emplit ses poumons d'une grande inspiration et... [Lire la suite]
jeudi 28 juin 2012

Histoire de mains, de sourcils et de cheveux

J'aurais pu appeler ce qui suit "pot-pourri", mais me suis toujours demandé pourquoi "pourri". Alors qu'un "pot-pourri" est censé sentir bon... Bref, rattrapage.   Palette de couleurs pour une aquelle du pitaya© aquarelle-bota-clairefelloni  Aujourd'hui, un jeu de mains : mains moites, mains fébriles, main qui court sur le papier, examen. Et demain ? Un autre jeu, dis ? Non, un vendredi d'examen aussi. Comme on a l'orgueil de sa profession, de sa mission, de sa vocation, on va donner un coup de main demain. Orgueil... [Lire la suite]
jeudi 28 juin 2012

Chassez-moi donc cette odeur de pommes blettes !

Si seulement cette année on pouvait échapper à Delerm pour faire moderne et aux autres pour faire comme nos grands-parents... Si seulement cette année on pouvait enfin se détacher de l'odeur des pommes en septembre dans des classes passéistes décrites avec une langue si joliment rangée qu'on en bâille à chaque ligne et qu'on se dit : "Heureusement, ce n'est pas moi qui passe le brevet, c'est trop ennuyeux". Allez, comme tous les ans, un petit coup de fouet pour se donner du coeur à l'ouvrage et se dire que la langue, même au temps de... [Lire la suite]
Posté par Tarred à 07:11 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,