samedi 24 mars 2012

Violettes et prunus

Voici sans doute une des périodes les plus agréables de l'année, celle où tout renaît en couleurs et parfums. Celle qui vous donne des envies soudaines de petits plaisirs impromptus. Ce matin, la vue des prunus en fleurs et des violettes tapissant la pelouse ont eu un effet étrange en arrivant au tabac-papeterie de la gare : mes mains ont saisi au vol quatre hors série en deux minutes. De quoi nourrir son esprit, ses yeux, sa conscience et ses pensées vagabondes. Pour les yeux et le vagabondage : Le numéro "Grand angle" du... [Lire la suite]
Posté par Tarred à 17:32 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

lundi 3 octobre 2011

Dernier jour d'été

Revenir de l'école par le chemin des écoliers, serpentant le long d'une petite rivière ; longer une abbaye, puis un château, des chevaux et des vaches, des montons. Les arbres ont mis leurs habits couleur du temps, dorés et lumineux, chauds et odorants. Mélange d'étés et d'automnes d'enfance, se dire sans y croire que c'est le dernier jour de l'été. On aimerait que pour une fois le temps s'arrête et que cet entre-deux n'en finisse jamais. Que les enfants se croient en juin pour toujours, les oiseaux amoureux et les talus fleuris sans... [Lire la suite]
Posté par Tarred à 18:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
jeudi 15 septembre 2011

30 ans d'abolition de la peine de mort en France

« J'ai l'honneur, au nom du Gouvernement de la République, de demander à l'Assemblée nationale l'abolition de la peine de mort en France... » (R. Badinter, le 18/09/81) Le 18 septembre 1981, par 363 voix contre 117, l'Assemblée nationale adopte, après deux jours de débats, le projet de loi portant abolition de la peine de mort présenté, au nom du Gouvernement, par Robert Badinter, garde des Sceaux, ministre de la justice. Douze jours plus tard, le texte est voté dans les mêmes termes par le Sénat, par 160 voix contre 126. (Site de... [Lire la suite]
Posté par Tarred à 14:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
dimanche 24 avril 2011

Brûler les livres

Cette semaine, je triche et reprends ce qui a été publié hier sur Le mot et l'image. Mais j'avoue : j'aime vraiment beaucoup les interviews de Truffaut (l'homme et le cinéaste me fascinent dans leur manière de parler, j'aurais été une groupie amoureuse à l'époque !). Outre ce béguin de midinette, je suis tombée par harsard sur le poème d'Hugo, "A qui la faute", tellement classique dans sa forme, tellement hugolien, mais comme d'autres poèmes de cette veine, tellement vrai.J'ajoute une série de photos de livres-objets venant d'un site... [Lire la suite]