samedi 24 août 2013

troutrou désabusé

Pourquoi un tel trou dans le déroulé de ce blog ? On commence à me demander si la plume est tombée au fond du trou de l'encrier, si je suis enterrée dans un trou, voire au trou.Que nenni ! Alors que ma famille, tout là-bas, se retrouve dans le trou campagnard familial pour des vacances bucoliques façon "Petite Maison dans la prairie" et que Facebook comble les trous estivaux de photos de vacances, il y en a qui bossent et qui se sentent troubliés par le monde qui continue d'avancer tout autour.Alors après avoir bu comme un trou (de... [Lire la suite]
Posté par Tarred à 16:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

vendredi 1 mars 2013

Prise de notes (1)

Au presque sortir de deux semaines plus qu'occupées et d'accès à internet difficile, il est temps de revenir aux chroniquettes quasi quotidiennes. J'ai pris soin, ce qui n'est pas coutume dans mon monde désordonné, de prendre quelques notes au jour le jour. Début de rattrapage, donc.   Corbeau. 6h du mat', voisine étend son linge. Doit me croire folle : assise sur le toit (poutre de béton oubliée), café, comme au spectacle : grand jeu du corbeau matinal. Quel sale caractère ! Corbeaux et pigeons, miettes de pain sur la... [Lire la suite]
mardi 22 janvier 2013

Question de rythmes

Petit matin en fanfare. Dès 8h, la noce commençait dans une maison voisine, et résonnaient trompettes, telle l'illustration parfaite de l'expression "battre son plein". Avant mon départ, on m'a offert un manuel de phonétique (et phonologie) du français. Non que j'aie besoin de me rééduquer, loin de là. Il s'agit d'une nouvelle méthode pour les apprenants de français langue étrangère, chez un éditeur et dans une collection que j'apprécie. La manière dont les auteurs présentent la phonologie de la langue française, à laquelle, en... [Lire la suite]
Posté par Tarred à 14:40 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mardi 14 août 2012

Du rock !

Que penserait Gérard Christophe Michel Duroc, duc de Frioul - grand maréchal du Palais de Napoléon 1er, dont le nom est gravé au sommet de l'Arc de Triomphe - de l'utilisation récurrente de son nom à des fins assez éloignées de ce qu'il représentait en son temps ? Car tous les ans, à la même époque, la station du métro parisien Duroc se refait un look de circonstances : ne se contentant pas de prêter ses murs, comme ses copines parisiennes, elle devient à elle-seule vitrine promotionnelle intelligente.  Suis-je... [Lire la suite]
Posté par Tarred à 10:50 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
lundi 26 mars 2012

Résister par la beauté

Ceci aurait peut-être dû être posté hier, lors d'un "petit plus du dimanche", mais ce sera un lundi.Un lundi de printemps qui se décline en mille verts normands. Une fois n'est pas coutume c'est la journée de travail qui  m'amène à ce partage. La tête qui s'emplit de perles dont on hésite à rire ou pleurer pendant les oraux d'Histoire des arts : "Pendant le Blitz de Londres, c'est Churchill qui est au pouvoir parce que son frère a quitté Londres" (quand il ne devient pas gouverneur de Londres bègue),  "Hitler a bombardé... [Lire la suite]
dimanche 13 novembre 2011

Aventures feuilletonesques (5-6)

Pour combler la lacune de dimanche dernier, voici donc les deux derniers épisodes de notre voyage en compagnie de Gabin et Ferré (De Sacs et de cordes). 5e épisode25-Ils me redonnèrent quelque goût. 26-Les oiseaux libres. 27-Pour soulever le toit.28-Kol Nidrei. 29-Petit soldat. 30-Au paradis des pauvres chiens. Ils me redonnèrent quelque goût... Ils me redonnèrent quelque goût pour le couteau, le pinard et la musique. Ces zouaves-là dégageaient une chaleur fraternelle assez peu commune, d'ailleurs. Les soleils grelottants allaient... [Lire la suite]
Posté par Tarred à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

dimanche 30 octobre 2011

Aventures feuilletonesques (4)

Poursuivons notre voyage en musique sur les pas de Léo Ferré et Jean Gabin, aventuriers nous-mêmes de sacs et de cordes le temps de quelques morceaux. 4e épisode 19-En amour (ouverture). 20-En amour. 21-La femme adultère. 22-Dans les draps que l'amour. 23-Barbarie. 24-Les douze En amour Nos plus beaux souvenirs fleurissent sur l'étangDans le lointain château d'une lointaine EspagneEt mes hautbois en caravanevenaient mourir dans tes jardins En amour,Tout commence par des chansonsTout finit par du chagrinEn amourLe... [Lire la suite]
Posté par Tarred à 09:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
dimanche 23 octobre 2011

Aventures feuilletonesques (3)

La semaine dernière, nous avons quitté Ferré et Gabin prêts à larguer les amarres vers des mers inconnues : En proue la grâce d'une femme incluse au beaupré, en poupe un dragon impénétrable et craint de tous, au gréement de la toile et encore de la toile cernée de haubans d'azur et d'or, dans ces flancs, la terreur, c'est ainsi que vous apparut le dernier bateau pirate "Madre de Dios". Voici donc le Madre de Dios et ses terribles pirates ! Episode 3 13- Madre de Dios. 14-Dans les flancs du Madre de Dios. 15-Le flamenco de Paris.... [Lire la suite]
Posté par Tarred à 10:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
dimanche 16 octobre 2011

Aventures feuilletonesques (2)

Comme promis, voici le deuxième épisode du feuilleton symphonique entamé dimanche dernier. Remettons-nous certains faits en mémoire : De Sacs et de cordes, composé, dirigé et enregistré en 1951 par Léo Ferré, est diffusé à la radio dès février de cette même année. Ferré choisit Gabin comme narrateur, mais s'entoure d'autres artistes connus (à l'époque) dans ce projet, dont les Frères Jacques. Le saviez-vous ? Nous l'avons dit la semaine dernière, le ton de cet étrange objet artistique est donné dès l'ouverture par les vers du grand... [Lire la suite]
Posté par Tarred à 10:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
dimanche 9 octobre 2011

Du temps où l'on écoutait la radio

De sac et de corde :Qui mérite le pire supplice.Autrefois, les hommes de sac et de corde désignaient les soldats qui pillaient les villes et qui auraient alors mérité d'être pendus. Cependant, on attribue également l'origine de cette expression au règne du roi Charles VI sous lequel de nombreux rebelles auraient été jetés par dessus les ponts enfermés dans des sacs de toile fermés par des cordes. L'expression signifie qu'une personne mérite les pires sanctions. (linternaute.com, je ne suis pas allée chercher très... [Lire la suite]
Posté par Tarred à 10:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,